vendredi 12 octobre 2012

"...Une robe qui soit de la couleur du temps..."


Ces dernier temps l'idée me trottait en tête de m'essayer à un exercice de style, celui d'illustrer un vieux conte. Un de ceux qui bercent presque toutes les enfances et qui recèlent aussi de plein de niveaux de lecture.
Alors voilà le portrait d'une jeune princesse, reconnaissable entre toutes !


Et puis, bonus, un extrait du conte de Perrault (l'incipit en fait), que j'aime beaucoup :

"Il est des gens de qui l'esprit guindé,
Sous un front jamais déridé,
Ne souffre, n'approuve et n'estime
Que le pompeux et le sublime.
Pour moi, j'ose poser en fait
Qu'en de certains moments l'esprit le plus parfait
Peut aimer sans rougir jusqu'aux marionnettes;
Et qu'il est des temps et des lieux
Où le grave et le sérieux
Ne valent pas d'agréables sornettes.
Pourquoi faut-il s'émerveiller
Que la raison la mieux sensée,
Lasse souvent de trop veiller,
Par des contes d'ogre et de fées
Ingénieusement bercée,
Prenne plaisir à sommeiller?

Sans craindre donc qu'on me condamne
De mal employer mon loisir,
Je vais, pour contenter votre juste désir,
Vous conter tout au long l'histoire de Peau d'Ane."

Charles Perrault

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire